Aller au contenu. | Aller à la navigation

Service d'Education Spéciale et de Soins A Domicile Service d'Education Spéciale et de Soins A Domicile
Contact

Service d'Education Spéciale et de Soins A Domicile

300 A Route Nationale 6
Le Bois des Côtes
69760 LIMONEST
Tél : 04 78 43 21 60
Fax : 04 72 17 98 30

contact courriel:

427 rue Dechavanne 
69400 VILLEFRANCHE-SUR-SAONE
Tél : 04 74 02 64 20
Fax : 04 74 02 64 21

contact courriel:

 

Service d'Education Spéciale et de Soins A Domicile (SESSAD)

Le SESSAD en quelques mots ...

Le Service d’Education Spéciale et de Soins A Domicile (SESSAD) de l’A.R.I.M.C. se compose de deux Antennes, localisées dans deux lieux géographiques distincts : 

    • à LIMONEST (création en 1982),
    • à VILLEFRANCHE-SUR-SAÔNE (ouverture en 2003).

 

La notion de domicile fait référence au fait que les enfants vivent dans leur famille et ne sont pas placés en établissement spécialisé.

Le SESSAD accompagne 45 enfants : 30 sont suivis par l’Antenne de Limonest et 15 par l’Antenne de Villefranche. C’est le lieu de scolarisation qui détermine l’équipe qui intervient.

En référence à l’Annexe XXIV bis, le Service accompagne des enfants et adolescents handicapés moteurs et infirmes moteurs cérébraux, de 3 à 20 ans. L’atteinte motrice doit être prédominante. Le déficit doit être compatible avec une réelle scolarisation à temps plein, en milieu ordinaire.

Le SESSAD offre un accompagnement global, individualisé et adapté aux besoins d’enfants déficients moteurs et infirmes moteurs cérébraux scolarisés en établissement ordinaire : école maternelle et élémentaire, collège, lycée d’enseignement général, technologique et professionnel.

Il propose un accompagnement médical, psychologique, rééducatif (kinésithérapie, ergothérapie, orthophonie, psychomotricité), éducatif, social et pédagogique.
Les rééducations et le suivi pédagogique se déroulent dans les locaux de l’établissement scolaire et sur le temps de classe. L’éducatrice spécialisée intervient à domicile.

 

L’admission se fait :

    • à la demande des parents et de l’enfant qui initient une démarche de prise en charge auprès de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH),
    • suite à la notification d’une proposition d’orientation de la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH)
    • et dans la limite de l’agrément et des places disponibles.

L’assistante sociale rencontre la famille à son domicile. L’enfant et ses parents sont, ensuite, reçus dans le Service par : la directrice et/ou le chef de service, le médecin et le psychologue. C’est la directrice qui prononce l’admission.

Les parents et l’enfant sont partie prenante du Projet Personnalisé élaboré en collaboration avec l’équipe du SESSAD. La famille doit confirmer sa demande d'accompagnement par écrit. 

 

L’équipe pluridisciplinaire (organigramme) se compose :

 

  • d’une directrice,
  • d’un chef de service,
  • de médecins,
  • de psychologues,
  • d’éducatrices spécialisées,
  • d’enseignants spécialisés,
  • d’ergothérapeutes,
  • de kinésithérapeutes,
  • d’orthophonistes,
  • de psychomotriciennes,
  • de secrétaires médicales,
  • d’assistantes sociales.

 L’enfant et ses parents sont conviés à venir rencontrer l’équipe au complet au moins une fois dans l’année scolaire.

    • Cette équipe accompagne l’enfant dans son milieu de vie scolaire, familial et social.
    • Elle lui offre les soins et les apports techniques nécessaires à la compensation du handicap et au développement d’une autonomie maximale.
    • Elle assure une vigilance constante et un suivi régulier : deux fois par an, une consultation médicale et une consultation psychologique se déroulent dans les locaux du Service. A cette occasion, la famille et l’enfant sont, également, reçus par la directrice et/ou le chef de service. L’enfant bénéficie, ainsi, d’un suivi indispensable à la cohérence de la prise en charge et à l’ajustement du projet.
    • Elle apporte un soutien dans les démarches administratives.

 

Chaque enfant a un référent. Il est choisi en équipe, selon les besoins de l’enfant, parmi les professionnels. Il est plus particulièrement attentif à tout ce qui concerne l’enfant. Il est vigilant quant à l’adéquation du projet avec l’évolution du jeune. Il est un relais, un lien, entre l’enfant, ses parents, l’équipe pédagogique d’accueil et les autres professionnels de l’équipe.

 

En appui au suivi, dans le cadre du Projet de Service et faisant partie intégrante de la prise en charge globale, un transfert (un camp) se déroule chaque année et des sorties éducatives sont organisées certains mercredis après-midi. Elles rassemblent les enfants pour des manifestations culturelles, des activités et des projets de groupe.

 

Le choix de l’établissement scolaire est de la responsabilité des parents. La scolarisation d’un enfant porteur de handicap doit faire partie du projet d’école ou du projet d’établissement. Le SESSAD intervient pour apporter les informations nécessaires sur les déficiences (dans le respect du secret médical et professionnel) et sur l’accompagnement de l’enfant.

Au cours de l’année scolaire, il est souhaitable de pouvoir organiser trois réunions (dans l’établissement) pour suivre au plus près l’évolution de l’enfant, deux étant le minimum requis. L’une d’entre elles, initiée par l’enseignant référent, est une Equipe de Suivi de la Scolarisation (ESS). Ces réunions rassemblent tous les partenaires : ainsi se construit un projet global, dans une collaboration entre l’enfant, les parents, l’équipe pédagogique et l’équipe du SESSAD.

 Le périmètre géographique d’intervention comprend : 

    • les 1er, 2nd, 4ème, 5ème et 9ème arrondissements de la ville de LYON
    • et les communes à l’ouest et au nord de LYON et de VILLEFRANCHE-SUR-SAÔNE, situées à trente minutes au maximum de temps de déplacement, sur le département du Rhône.

Une convention de sectorisation a été signée avec le SESSAD de la Fondation Richard.