Aller au contenu. | Aller à la navigation

Service d'Accompagnement à la Vie Sociale Service d'Accompagnement à la Vie Sociale
Contact

Pôle à Domicile

S.A.V.S de L'A.R.I.M.C

4, place des Tapis
69004 LYON
Tél : 04 72 38 27 79
Envoyer un email

 

Etude sur l'aide à domicile auprès d'enfants handicapés

L' étude a pour objectif de donner aux parents et à leurs enfants en situation de handicap, aux prestataires de services à la personne et aux pouvoirs publics, les connaissances nécessaires pour agir en faveur du développement d’une offre de service adaptée, compétente et accessible, pour l’accompagnement des enfants et des adolescents handicapés et le soutien de leur famille.

En France, le nombre d’enfants en situation de [Glossary Link] handicap demeure inconnu. Il peut être estimé à environ 300.000, en croisant deux sources d’informations différentes : le nombre de places autorisées et d’enfants handicapés accueillis dans les établissements médico-sociaux, et le nombre d’élèves recensés par l’Éducation nationale dans les écoles ordinaires du premier et du second degré.

Ce constat est révélateur : les besoins des enfants en situation de handicap, en dehors du temps qu’ils passent à l’école ou dans un établissement médico-social, sont peu ou pas étudiés.

Les aides humaines qui compensent les conséquences du handicap au quotidien sont très largement apportées par les parents. Des intervenants professionnels peuvent apporter des solutions à l’enfant ou à l’adolescent en situation de handicap, ainsi qu’à sa famille. Ce sont les services à la personne, agréés et autorisés.Encore faut-il mieux connaître les besoins en aides humaines des enfants et de leurs parents, identifier les solutions existantes et mettre en évidence les freins à lever pour qu’elles se développent, s’adaptent à chaque projet de vie et soient accessibles au plus grand nombre.C’est donc naturellement qu'Handéo a lancé une étude avec pour objectif de donner aux parents et à leurs enfants en situation de handicap, aux prestataires de services à la personne et aux pouvoirs publics, les connaissances nécessaires pour agir en faveur du développement d’une offre de service adaptée, compétente et accessible, pour l’accompagnement des enfants et des adolescents handicapés et le soutien de leur famille.

 

L'analyse des initiateurs de l'enquête

Mal informés, mal traités, fatigués de mener des combats incessants pour faire valoir leurs droits et ceux de leurs
enfants à vivre dans la société à égalité avec les autres familles et les autres enfants, les parents veulent être
enfin entendus. C'est l'enseignement de cette enquête qui confirme le désarroi et souvent la colère des parents
d'enfants handicapés. Quelques-uns des résultats de l'étude parlent d'eux-mêmes :

9 parents sur 10 déclarent avoir davantage besoin d'une aide professionnelle à domicile
6 parents sur 10 disent que leur enfant handicapé ne participe pas à des activités de loisirs

Le manque de moyens financiers est la première raison que les parents mettent en avant pour expliquer leur
faible recours à une aide professionnelle dont ils reconnaissent avoir pourtant besoin.
Les parents font face à des obstacles majeurs sur leur parcours et celui de leurs enfants :
− difficultés d’accès à la PCH (prestation de compensation du handicap) liées aux critères d'éligibilité,
− inadéquation entre les besoins exprimés par les parents et ceux inclus dans la PCH,
− faible niveau de la PCH au regard des coûts2 d’une prestation d’aide à domicile adaptée aux
spécificités du handicap.
Pourtant, la France a ratifié en 2010 la convention de l’ONU relative aux droits des personnes handicapées,
laquelle oblige notre pays à concrétiser leur droit de vivre dans la société à égalité avec les autres personnes. Les
services d’accompagnement à domicile, y compris l’aide personnelle, y sont mentionnés comme une solution
possible, notamment pour les enfants.
Les membres fondateurs de Handéo demandent que l’appel lancé par les parents d’enfants handicapés à travers
cette étude, soit entendu. Il nécessite une réponse rapide pour adapter la PCH à leurs besoins.
L'enjeu est considérable : il s'agit de permettre aux enfants en situation de handicap de vivre dans la société
avec les autres enfants.

Cliquez sur l'image pour lire les résultats de l'enquête