Aller au contenu. | Aller à la navigation

Les Jardins de Meyzieu Les Jardins de Meyzieu
Contact

Les Jardins de Meyzieu

112 rue de la République
69330 MEYZIEU
Tel : 04 37 44 26 26
Fax : 04 37 44 26 00

meyzieu@arimc-ra.org

Les Jardins de Meyzieu

image_meyzieu1.jpgL’établissement est géré par l’Association Régionale des Infirmes Moteurs Cérébraux (ARIMC), loi de 1901, sise 20 boulevard de Balmont-69009 Lyon.
Président : Jean-Luc LOUBET
Directeur Général : Christian JUNCKER

L’établissement comprend :

dénomination Nombre de places agrément mission
Foyer d’accueil médicalisé (FAM) 33 places Conjoint préfet et Président du Conseil général
Foyer de Vie 17 places Président du Conseil général
Accueil temporaire 2 places En cours
Centre d’Accueil de jour 15 places Président du conseil général

L’établissement a été créé en janvier 2005

La mise en œuvre du projet de Meyzieu a pour objectif d’offrir un lieu de vie à 50 personnes et un lieu d’accueil de jour pour 15 personnes vivant en famille ou dans un autre hébergement.
Les personnes orientées par la CDAPH, sont des hommes et des femmes, atteintes d’un handicap IMC ou IMOC, d’au moins 20 ans.

Cette création correspondait à l’urgence qu’il y avait à offrir des places :

  • Aux personnes ayant atteint l’âge de 20 ans et maintenues en amendement Creton dans les centres d’enfants, et en particulier au Centre d’Education Motrice de l’ARIMC.
  • Aux personnes externes désirant un hébergement ou dont les familles vieillissent.
  • Aux personnes externes ou en établissement et nécessitant un accueil médicalisé, notamment aux personnes vieillissantes ou en grande dépendance physique et/ou psychique.
  • Aux personnes orientées par la CDAPH et en recherche de solution.

L’urgence était telle qu’un « Meyzieu anticipé » a vu le jour en mai 2003, dans un bâtiment loué à l’hôpital du Vinatier, pour attendre la construction des locaux actuels (dont la première pierre eut lieu en juin 2003). Cette expérience a été positive car elle a permis aux 19 résidants alors accueillis et aux équipes de suivre la construction, de connaître l’environnement et de construire le projet.
Ne pas exclure en offrant un accueil visant la proximité avec l’organisation et le mode de vie de tout un chacun, et ainsi ne pas réduire la personne à son handicap (sans pour autant le nier et en étant vigilant à la relation qu’elle instaure avec celui-ci), prendre en compte le sujet à travers ses besoins mais aussi son désir, dans un « vivre ensemble » et un « prendre soin » sont les valeurs centrales du projet.