Aller au contenu. | Aller à la navigation

Association Régionale Rhône-Alpes des Infirmes Moteurs CérébrauxARIMC, Association Régionale Rhône-Alpes des Infirmes Moteur Cérébraux

Une association de familles

Créée en 1959, l' Association Régionale Rhône-Alpes des Infirmes Moteurs Cérébraux - ARIMC - est une association de familles, qui a pour vocation de placer la personne handicapée atteinte d'infirmité motrice cérébrale (IMC) au coeur de toutes ses actions. Avec les évolutions de l'environnement réglementaire, médico-social, administratif...l'ARIMC a mis ses compétences au service d'un public plus large, dont les affections sont de même nature ou conséquence que l'IMC, aujourd'hui englobé dans le terme de "handicap neuromoteur".

L'ARIMC a pour buts

Les buts de l’Association, annoncés dans l’article III de ses statuts, sont :
a) de sensibiliser l’opinion et les pouvoirs publics sur les conséquences de la paralysie cérébrale
b) d’obtenir les moyens de réaliser l’accompagnement et la prise en charge de chaque personne en situation de handicap dans le but de lui permettre le meilleur développement de ses capacités en recherchant l’intégration maximale dans la société (école, travail, loisirs, culture, sports, citoyenneté, etc.)
c) de réunir les personnes en situation de handicap et leurs familles pour l’étude en commun de cet accompagnement et de cette prise en charge non seulement motrice, mais également psychologique, affective, sensorielle, intellectuelle, technique, sociale et citoyenne ;
d) de promouvoir la solidarité entre les familles ;
e) d’entretenir une collaboration avec toutes les professions médicales et paramédicales, les médecins, les psychologues, les chercheurs, les rééducateurs (de la motricité et de la parole), les membres de l’enseignement et de l’éducation, les jardinières d’enfants, les assistantes sociales, pour améliorer sans cesse la condition des personnes en situation de handicap ;
f) de créer et gérer les établissements et services et toute autre forme concourant à apporter une réponse aux besoins des personnes en situation de handicap et de leur famille ;
g) de développer des coopérations actives avec des associations poursuivant les mêmes buts et partageant les mêmes valeurs.

Les valeurs de l' ARIMC

Les valeurs sur lesquelles l’association s’est créée et qui rassemblent encore aujourd’hui l’ensemble de ses  acteurs sont :

L’humanisme : l’ARIMC affirme son attachement primordial à la personne, à son développement et à son autonomie dans une éthique de responsabilité.

La place de la personne en situation de handicap : la personne porteuse de handicap, et surtout lorsqu’elle est adulte, est l’acteur premier de ses choix de vie. Par ses interrogations, attentes et suggestions, elle apporte une contribution importante aux projets de l’ARIMC.

La place de la famille : elle est essentielle dans l’accompagnement des personnes en situation de handicap, ce que promeut l’ARIMC.

La solidarité : issue d’une démarche familiale, l’association a voulu dès son origine témoigner d’une solidarité entre les familles touchées, souvent traumatisées, par la découverte d’un handicap chez leur enfant. L’ARIMC se veut être l’endroit de l’accueil, du partage des inquiétudes et des espoirs, de l’expression des attentes des parents et de la fratrie de la personne handicapée.

Le respect et la tolérance : l’ARIMC est le reflet de la société dans sa diversité sociale,  culturelle et cultuelle. A ce titre, elle est un espace de dialogue et de rencontre pour toutes les sensibilités du corps social intéressé par la question des conséquences du handicap, dans le cadre des valeurs de laïcité. 

La responsabilité sociétale, la citoyenneté : en créant des espaces d’échange et de construction de projets, l’ARIMC s’engage auprès des pouvoirs publics pour faire reconnaître la part citoyenne de chacune de ses composantes (familles, personnes porteuses de handicap, amis, représentants du réseau médicosocial et au-delà).

Le militantisme et la défense des personnes : parce que la personne en situation de handicap n’est pas encore suffisamment admise dans notre société, l’ARIMC défend auprès de l’administration, mais également auprès de ce qu’il est convenu d’appeler la société civile  et les médias, le droit des personnes à choisir leur projet de vie en étant acteurs de leur histoire.

Les choix stratégiques de l’Association


Les orientations retenues en 2009 pour les 5 années à venir sont organisées autour de trois axes : le développement de la politique associative, les actions associatives, la création et la gestion d’établissements et services.

La politique associative :     
- Affirmer la dimension politique dans le domaine de la paralysie cérébrale
- Développer les relations et la synergie avec les associations du domaine du handicap en général
- S’inscrire dans une dynamique partenariale
- Augmenter le nombre des adhérents
- Rechercher des fonds propres
- Renforcer l’efficacité des instances associatives
- Renforcer l’efficacité des instances représentatives des usagers et de leur famille
- Créer un conseil de vigilance
- Créer des observatoires
- Mettre en place les évaluations interne et externe

Les actions associatives :  
- Apporter des aides aux vacances
- Aider à la mise en place des réseaux de solidarité pour les présences à domicile
- Proposer des animations de week-end pour les adolescents et adultes
- Mobiliser les bénévoles et valoriser leurs actions et apports
- Mettre en place des actions d’information, soirées à thème, colloques, groupes de paroles
- Définir les rôles des amis et sympathisants non adhérents au sein de comités locaux

Création et gestion d’Etablissements et services    
- Signer des CPOM avec l’Etat et les collectivités territoriales
- Obtenir l’agrément du siège et du service social
- Enrichir nos réponses dans le domaine de l’enfance
- Enrichir nos réponses dans le domaine des adultes
- Offrir des réponses médicales sur des SAJ
- Optimiser l’offre en matière géographique pour les SAJ
- Améliorer l’offre de transport
- Promouvoir les solutions de transition pour travailleurs en ESAT
- Promouvoir des solutions de transition pour les personnes vivant en famille
- Prendre en compte les projets spécifiques liés au vieillissement
- Développer les accueils temporaires
- Améliorer la synergie et la collaboration entre les établissements
- Rechercher des fonds propres

Ces orientations supposent de mobiliser et valoriser les ressources humaines, de gérer de façon dynamique les ressources financières et de développer la communication interne et externe (plans de communication, site web, relations avec les médias, lobbying, liens avec les milieux scolaires et universitaires).

Les prestations demandées au siège social, notamment en développement ou en adaptation de projets d’établissements et services se trouvent renforcées par ces orientations.

 

L’ARIMC a réaffirmé les fondamentaux de son action dans son projet associatif :


- Une association dynamique tournée vers les personnes porteuses de paralysie cérébrale
- Une association riche de son passé, mais résolument tournée vers l’avenir avec l’ambition d’être un interlocuteur reconnu et incontournable
- Des bénévoles engagés dans la charte de l’Association
- Un accompagnement sans cesse interrogé, respectueux des personnes  et de leur famille
- Une volonté de coopération en réseau avec tous les acteurs de son environnement
- Le soutien à la scolarisation de préférence en milieu scolaire habituel
- La médicalisation dans une attention particulière au « prendre soin »
- L’accès au travail en milieu ordinaire ou protégé et à la formation dans une optique de développement personnel
- L’accueil de jour dans des espaces différenciés des lieux d’hébergement
- Des formes d’hébergement diversifiées
- Les interventions et aides à domicile pour les personnes qui souhaitent vivre chez elles
- Un service associatif spécifique pour soutenir les loisirs et les vacances
- L’aide aux aidants - le droit au répit pour soutenir les proches de la personne handicapée
- L’inscription dans l’environnement pour soutenir la vie citoyenne, sociale, sportive, culturelle et cultuelle des personnes handicapées
- Le soutien respectueux de la vie affective et sexuelle
- Le respect et l’accompagnement des projets individuels

 

voir les statuts     voir le projet asociatif  

 

 

voir le rapport de la dernère Assemblée Générale